Fugue "Ukraine". Au peuple ukrainien

Il s'agit d'une triple fugue à quatre voix directement basée sur l'hymne ukrainien. Les trois premières parties de l'hymne sont d'abord traitées différemment dans trois parties distinctes. La première utilise plusieurs formes de canons plus ou moins resserrés ainsi que le sujet en augmentation. La seconde a des accents de musique populaire ukrainienne avec le notamment le sujet traité en diminution. La troisième est plus personnelle et torturée et se concentre sur la "tête" du troisième sujet. La partie finale combine les trois sujets pendant que l'hymne est entendue trois fois jusqu'au crescendo final. Cette partie finale se veut une illustration des paroles de l'hymne : 

 

"Ni la gloire ni la liberté de l'Ukraine ne sont mortes

La chance nous sourira encore, jeunes frères,

Nos ennemis périront, comme la rosée au soleil,

Et nous aussi, frères, allons gouverner, dans notre pays.

 

Pour notre liberté, nous donnerons nos âmes et nos corps,

Et prouverons, frères, que nous sommes la nation des Cosaques."

 

J'ai orchestré cette œuvre qui attend d'être créée. Voici la version pour piano seul 

2g3er9c.jpg
Fugue "Ukraine" (Audio seul)
 
2g3er9c.jpg
Fugue "Ukraine" (Audio + Manuscrit)
 

What a wonderful world. Piano solo.

Ma transcription pour piano seul de la célèbre chanson d'Armstrong.

louis-armstrong-photo_62030_1742-2.jpg
What a wonderful world. Piano solo (Audio seul)
 

Fugue "Mistral Gagnant". Piano solo.

 Cette fugue à trois voix utilise le matériau musical de la chanson de Renaud  et l'intègre au sein d'une pièce de musique savante. L'intégralité de la musique de la première strophe chantée par Renaud est citée dans la partie centrale de la pièce. 

maxresdefault.jpeg
Fugue "Mistral Gagnant" (Audio seul)
 
maxresdefault.jpeg
Fugue "Mistral Gagnant" (Vidéo explicative)
 

Écho du 14 juillet 2016. Nice, France. Pour violon et piano.

Composée en 2016 avant et après l'attentat, cette pièce est un témoignage de ce que j'ai ressenti à ce moment-là. Le travail avec le violoniste Rosnei Tuon de l'OSR a permis l'enregistrement de l'œuvre en février 2021. 

tempete.jpg
"Écho du 14 juillet 2016. Nice, France." (Audio seul)
 
tempete.jpg
"Écho du 14 juillet 2016. Nice, France." (Audio + Manuscrit)
 

Trois pièces pour piano seul sur des poèmes d'Alain Nouvel.

Ces pièces écrites de février à juillet 2017 furent une tentative originale d'illustrer musicalement trois poésies de mon ami Alain Nouvel. Chaque vers du poème reçoit un traitement musical particulier au sein d'un tout cohérent mais le poème n'est pas récité. J'ai enregistré en studio la seconde de ces 3 pièces "Deux chats m'accompagnent" en juin 2020 puis une nouvelle fois dans une version remaniée en février 2022. 

Pierre_Bonnard,_1904_-_Ambroise_Vollard.jpg
"Deux chats m'accompagnent..." (Audio seul. Version 2022)
 
Pierre_Bonnard,_1904_-_Ambroise_Vollard.jpg
"Deux chats m'accompagnent..." (Vidéo avec explications introductives. Version 2022)
 

"Jeanine" pour hautbois et piano.

Composée rapidement, cette pièce fait suite au décès d'une personne de ma famille à qui j'étais attaché. Quelques minutes de musique cherchent ici à exprimer sa personnalité ainsi que les souvenirs que je garde d'elle.  Un enregistrement studio a été fait en juin 2020 avec l'hautboïste Valentine Collet. Une seconde version remaniée a été enregistrée en février 2022. 

"Jeanine" (Version 2020)
"Jeanine" (version 2020)
 
fit.jpg
"Jeanine" (version 2022)